#Retour #maison #SOCIETE #ECOLO Organismes humanitaires pour l’eau : des solutions sur le long terme

Organismes humanitaires pour l’eau : des solutions sur le long terme

Le manque d’accès à l’eau potable dans les pays défavorisés est un problème établi depuis très longtemps. Aujourd’hui dans le monde, 2.1 milliards de personnes ne bénéficient pas d’un accès sain et sécurisé. Près de 900 millions de personnes en sont privés. Trouver des solutions en mettant en place des actions pour pallier ces difficultés : tel est le défi des organismes et associations humanitaires.

Les associations humanitaires pour l’aide au développement, spécialisées dans l’accès à l’eau potable sont unanimes : c’est un élément primordial pour le développement d’un pays. Il a un impact direct sur l’amélioration du niveau de vie. Tout d’abord, en éliminant les maladies liées à la consommation d’eau contaminée, mais aussi en assurant le bon fonctionnement de l’agriculture. La croissance de cette filière favorise de meilleures conditions sur le point de vue alimentaire et génère du revenu.

Des actions de terrain :

Eau Secours Afrique est une association d’aide au développement spécialisée dans le domaine de l’eau et l’assainissement. Elle a pour vocation première de fournir un accès à l’eau potable aux populations les plus démunies. Ses actions sont multiples mais la plus importante d’entre elles est de construire des points d’eau dans les villages ruraux d’Afrique. Mettre en place des équipements n’est pourtant pas suffisant. L’association considère qu’il est nécessaire de former la population à l’entretien et la gestion de l’eau. Enfin, ils souhaitent sensibiliser aux questions d’hygiène et d’assainissement.

Évidemment, il existe d’autres associations telle que Or Bleue. Née en décembre 2015, elle entreprend des actions en Afrique et notamment au Mali. Au travers d’initiatives comme la construction de puits pour apporter de l’eau potable aux populations défavorisées, l’association véhicule des valeurs telles que la fraternité, la fiabilité et la pérennité. Ils récoltent des fonds et organisent des événements dans lesquels ils tentent de chercher des financements.

A l’échelle mondiale : financer et légiférer :

Des organismes tels que l’ONU et l’UNICEF agissent eux aussi afin d’améliorer l’accès à l’eau potable. Afrique renouveau, qui s’inscrit dans la section Afrique du département de l’information de l’ONU, a été lancée en 1987. Sa principale mission est la diffusion d’informations et d’analyses fiables relatives aux enjeux économiques des pays africains. D’autre part, l’UNICEF aide financièrement les gouvernements des pays en difficultés à réparer et construire de nouvelles pompes et de nouveaux puits.

D’un point de vue juridique, l’ONU reconnaît que l’eau potable est un droit humain inaliénable : « Le droit à l’eau garantit à chaque être humain de disposer pour son usage personnel et domestique d’une eau abordable et saine, en quantité suffisante, de qualité acceptable et accessible ». Cette loi du 28 juillet 2010 rappelle combien l’accès à l’eau potable est indispensable. Elle n’est cependant pas appliquée à l’échelle mondiale par manque de moyens ou de fonds.

Sources :
> Site de l’association or bleue
> Site de l’association Eau Secours d’Afrique

Cet article est lié à la conférence de l’Université permanente du 30 novembre 2017

 

  • Sriner

    Une petite pluie, si peu présente qu’on ne la sent plus, tellement omniprésente qu’elle en…
  • Enjeux de l’eau : 2 conseils lecture

    Une envie de vous documenter après la conférence centrée sur les ressources en eau ? La…
  • Le Marais Poitevin au cœur d’un débat

    Deuxième zone humide en France après la Camargue, le marais poitevin fait l’objet de dé…
#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #ECOLO
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Violet Chachki, “successful” drag-queen

Qui se cache derrière le maquillage de la célèbre drag queen Violet Chachki ? La drag-quee…