#Retour #maison #CULTURE #AUDIOVISUEL Criminologie : une petite pause ciné et série pour vous détendre (en flippant)

Criminologie : une petite pause ciné et série pour vous détendre (en flippant)

Que l’on soit fan ou pas, nous avons tous déjà entendu parler ou même vu des films ou séries relatant de la criminologie. Le profilage en criminologie est en effet un sujet qui fascine nombre de scénaristes qui y voient une source d’inspiration inépuisable. Voici, pour vous, une petite sélection de films et séries qui vous aideront à vous plonger dans le monde sordide et déroutant de la criminologie…

La plupart des séries autour du profilage et de la psycho-criminologie mettent en scène un “couple” d’enquêteurs, avec un expert en psychocriminologie et un membre de la police chargé de résoudre les affaires criminelles. Prenons par exemple la série française (cocorico) Profilage. Réalisée par Fanny Robert et Sophie Lebarbier en 2009, elle met en scène un commandant de police Matthieu Pérac, qui se voit forcé de collaborer avec une psychologue clinicienne experte en criminologie, Chloé Saint-Laurent. Malgré leurs différences, ils vont former un duo acharné et assoiffé de justice que l’on va suivre sur les huit saisons déjà produites.

De plus, une des dernières séries sorties à ce sujet est Mindhunter. Dans cette série sortie le 13 octobre dernier sur Netflix et réalisée par David Fincher, on y découvre les premiers pas de la psychocriminologie dans les affaires criminelles des années 1970, portés par l’agent Holden Ford. Tout au long de la première saison, ce personnage interprété par Jonathan Groff va tenter d’apprendre le profiling comme science, désormais indispensable pour résoudre les enquêtes criminelles. On suit cet agent du FBI qui va tenter de comprendre les motivations des tueurs en interviewant les plus grand serial killers de son époque pour ainsi prévenir des futurs crimes.

Du côté des films, on ne pouvait pas passer à côté de deux grands classiques : L’Étrangleur de Boston de Richard Fleischer et Zodiac de David Fincher. L’Etrangleur de Boston, sorti en 1968, relate l’histoire sordide d’une série de meurtres perpétrés à Boston. Les victimes ? 13 femmes aux âges différents, mortes dans des circonstances similaires… Face à ces meurtres inexplicables, le procureur général Bottomly est chargé de résoudre l’enquête. Un film policier très dense, qui nous offre une approche beaucoup plus psychologique du meurtrier et de ses motivations, ce qui est totalement novateur à l’époque où ce genre de films prône la violence et la haine absolue.

Enfin, Zodiac de David Fincher est, quant à lui, un film porté sur la traque d’un assassin se revendiquant au nom du Zodiac. Un tueur en série qui n’hésite pas à “jouer” avec les membres de la police en leur soumettant un message codé qu’ils doivent résoudre. Tant que celle-ci ne sera pas déchiffrée, le Zodiac continuera ses activités sanglantes… Ce film très noir reste intense du début à la fin et se concentre beaucoup plus sur cette enquête haletante autour de laquelle gravitent des hommes dont leurs vies et leurs carrières sont désormais bouleversées par cette affaire.

Sources :
Site de Allociné
Site sur over-blog
MindHunter
Site de SensCritique
Photo DR
Cet article est lié à la conférence de l’Université permanente du 18 janvier 2018 : « Que se passe t’il dans la tête des meurtriers ? »

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #AUDIOVISUEL
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

15 films de Noël incontournables !

Alors que la période des fêtes de fin d’année arrive à grands pas, le temps est venu de pr…