#Retour #maison #CAMPUS LRSY « Ma vie zéro déchets », retour sur le ciné débat dans le cadre des Green Days

« Ma vie zéro déchets », retour sur le ciné débat dans le cadre des Green Days

Le documentaire Ma Vie Zéro Déchet a été diffusé à 18h30 le 13 février dans l’amphithéâtre B-C du campus de la Courtaisière. Quatre intervenants sont venus ensuite parler de leur expérience et débattre autour du thème du Zéro Déchet.

Eliza Urrestarazu
Interprète français / langue des signes – en libéral.

« J’ai entamé ma démarche « zéro déchet » en septembre dernier dans le but de réduire un maximum ma production de déchets (surtout en plastique et non recyclable). Cela se traduit par la mise en place d’un tri plus minutieux (déchets organiques au compost, tri plus précautionneux de la « poubelle jaune » et du verre). Le défi est également d’éviter un maximum d’acheter des produits emballés et polluants. Cela implique une remise en question de ma façon de consommer, un changement des mes habitudes quotidiennes à tous les niveaux (alimentation, cosmétiques, produits ménagers, loisirs…). J’en suis au début de ma démarche et j’ai encore beaucoup de choses à apprendre, découvrir et essayer ! »

Virginie Langlois
Maître de conférence et responsable de la licence professionnelle gestionnaire des déchets

Implication dans la démarche de tri des déchets : « bien au delà du tri je suis dans une démarche qui tend vers le zéro déchet (attention le tri produit du déchet et n’ai pas inscrit dans le zéro déchet même si c’est très bien et préférable de trier. »

Marie-Thérèse Terrée
Responsable communication-prévention à Trivalis, syndicat départemental en charge du traitement des déchets ménagers de la Vendée (collectivité territoriale).

« Bien que la collecte sélective soit de la compétence des collectivités locales adhérentes à Trivalis, le syndicat mène nombre d’actions encourageant au tri des emballages, des actions qui viennent renforcer le travail des collectivités. Des actions de sensibilisation en porte-à-porte, des animations en classe, des visites au centre de tri départemental doté d’un circuit pédagogique ludique et interactif, une importante communication, sur tous médias, début janvier 2017 pour annoncer la bonne nouvelle : tous les emballages se trient, et récemment la création d’un module d’apprentissage pour le 3ème cycle, outil de travail pour les enseignants. Depuis le 1er janvier 2017, tous les emballages se trient en Vendée. Les Vendéens ont bien lu, vu et entendu le message car la quantité d’emballages, en poids, a augmenté de 30 % (sachant que l’emballage est léger). Sur le thème des ordures ménagères (sac poubelle), elles se réduisent de façon durable : moins de 100 kg en 15 ans. »

Guillaume Chauvin
Entrepreneur : il génère un sac poubelle noir de 15L tous les 3 mois en axant msa consommation sur des produits achetés en vrac, des fruits et légumes dont il composte le substrat. Il organise des sorties écocitoyennes sur La Roche sur Yon : «  nous courons/marchons et ramassons les détritus sur notre parcours ».

Photos de Léonie Mourcou

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #CAMPUS LRSY
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

6 novembre : Conférence-débat publique et gratuite : « Le rôle de la Belgique et la relation franco-belge dans la Grande Guerre », à l’IUT de La Roche-sur-Yon

À l’occasion du centenaire de l’anniversaire de l’armistice du 11 novemb…