#Retour #maison #CULTURE Cézanne : la quête et l’insuccès

Cézanne : la quête et l’insuccès

Cet article est lié à la conférence de l’Université Permanente qui se tiendra jeudi 12 avril à l’IUT de La Roche-sur-Yon.

Fils d’un chapelier devenu banquier en 1847, Paul Cézanne fait des études classiques au collège Bourbon d’Aix-en-Provence, où il se lie d’amitié avec Émile Zola… Une amitié en parallèle à sa quête picturale, mais qui s’éteind en 1886, à la publication de l’Œuvre de Zola.

La Maison du pendu

Bachelier en 1858, il entre à la faculté de droit mais la quitte en invoquant sa vocation picturale (les Quatre Saisons, 1860) et rejoint Zola à Paris, en 1861. Sa vie d’artiste commence en 1862, à l’académie Suisse du quai des Orfèvres, où il rencontre Camille Pissarro et Armand Guillaumin, qui eux aussi deviendront de grands peintres. Par la suite, il se présente au concours d’entrée aux Beaux-Arts mais n’est pas reçu et, entre 1862 et 1869, il fait des aller-retour entre Paris et Aix.

Rejeté par l’officiel et révolutionnaire malgré lui, Cézanne ne tarde pas à faire nombre avec d’autres révoltés, les Impressionnistes, qui guerroient eux, sans regret contre l’École. Il participe à leur première exposition en 1874 avec Renoir, Claude Monet, Pissarro et Guillaumin. Il y expose plusieurs toiles, dont La moderne Olympia et La maison du pendu. Instable après l’exposition de 1877, où il est blessé par les réactions du public, il passe 5 ans entre Paris et ses amis. Il va chez Zola, à Médan, en 1880, se rend chez Pissaro à Pontoise en 1881, puis retrouve Auguste Renoir à la Roche-Guyon en 1882. Il passe les deux années suivantes à Marseille, en 1883 avec Renoir et en 1884 avec Claude Monet. Son travail apparaît alors comme un dépassement de l’impressionnisme, notamment dans les paysages immobiles et intemporels que lui inspire la nature méditerranéenne (le Golfe de Marseille vu de l’Estaque, 1885). Dans des oeuvres où la réalité n’est plus que prétexte, on perçoit une tendance à l’abstraction qui s’accentue dans le traitement géométrique du sujet (le Village de Gardanne, 1885-1886). C’est en 1886 que Zola publie L’oeuvre: Cézanne se reconnaît dans le portrait de l’artiste… Ce roman les brouille (voir article sur L’Œuvre).

Son style évolue les années suivantes et se rapproche de l’art moderne. Ses oeuvres Les Grandes Baigneuses, ou encore Pommes et oranges font partie de sa nouvelle vision artistique. Il meurt le 22 octobre 1906 à Aix-en-Provence, 4 ans après la mort de celui qui fut si longtemps son ami, Émile Zola.

Source :

http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Paul_Cézanne/112455#TovPXdSCigsqQTr9.99

  • [Audio] Micro-trottoir : Les étudiants pratiquent-ils l’auto stop ?

    Sylvain Prudhomme, auteur associé du pôle littérature du Grand R sera présent cette saison…
  • LIVRE

    Un mot, un texte… Une création d’étudiants. « Un livre »,  pour moi, c’est LE …
  • CRUSH

    Un mot, un texte… Une création d’étudiants. Je parle à mon amie, elle ne sembl…
#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #CULTURE
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Tim Burton sort prochainement « Dumbo ! » : portrait d’un univers singulier

À la fois scénariste, réalisateur et producteur, l’américain Tim Burton est devenu une icô…