Je suis une larme

Je suis une larme. Ni plus ni moins, juste une larme. Je suis joie, amour, tristesse, mélancolie, terreur et haine. Je suis ce qu’il y a de plus commun aux hommes. Une multitude d’émotions qui le rend vulnérable aux autres.  Ce n’est pas la peine d’essayer de me cacher car je suis partout. N’essaie pas de me freiner, toi, simple petit humain car tu es faible. Oui, tu m’as bien entendu, tu es faible et d’une lâcheté sans fin.

Tu penses tout contrôler, avoir un pouvoir sur les autres et même sur toi-même, mais au final tu n’es rien. Regarde toi dans une glace.Tu me vois, coulant sur ta joue et tu ressens de la haine pour moi, pour toi et ta faiblesse. Tu es brisé, tu tombes,   mais moi, je reste là. Je deviens ta plus fidèle amie, ton acolyte. Ne te retiens pas, laisse moi creuser un sillon sur tes joues ridées, joufflues et ternies par les âges.

Libère-toi et libère-moi.

Je t’en supplie, fais-le pour nous.

Maxence Richard.

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #CREATIONS
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Lettre d’amour pour Anna ; la Anna de « Anna », de Pierre Koralnik – ce jeudi 18 à 14h au Concorde (en présence d’Anna Karina)

Élodie Pénisson s’est éprise pour la Anna (Anna Karina), dans « Anna » de Pierre Kor…