#Retour #maison #CAMPUS LRSY Les voyages forment la jeunesse : des étudiants vendéens au cœur de l’Afrique pour un projet humanitaire…

Les voyages forment la jeunesse : des étudiants vendéens au cœur de l’Afrique pour un projet humanitaire…

Grâce à nos liens privilégiés avec les étudiants du pôle yonnais de l’Université de Nantes, nous pouvons vous faire partager l’expérience de quatre jeunes « engagés », pour qui la formation rime avec « cause humanitaire ». Il s’agit en effet d’étudiants de l’IUT de la Roche sur Yon en DUT GEA (Gestion Entreprises et Administrations). Dans le cadre de d’un projet tuteuré. ils ont décidé de créer un projet humanitaire qui permette d’apporter de l’aide à une cause qui leur tenait à cœur.

Wikimedia Commons

Arthur, Amélie, Romain et Clarisse ont donc créé une association Bén’Action. Ils ont trouvé un partenaire, l’association AEMK (Association d’échange La Mothe-Kétou), déjà en partenariat avec une association locale (appelée Adéak) à Kétou,  au Bénin. L’AEMK apporte un soutien financier à cette ville du Bénin pour mener des projets visant à améliorer les conditions de vie là-bas, notamment dans le domaine de la santé et de l’éducation. Depuis maintenant un an, ils ont récolté la somme de 4000€.

Le 23 février 2018, trois d’entre eux sont partis au Bénin pendant deux semaines. L’objectif de leur séjour était de se rendre compte des besoins de la population et de rencontrer les membres de l’association locale, qui œuvrent pour la réussite des projets mis en place grâce au soutien de l’AEMK. Ils ont d’abord commencé par visiter le pays pour s’arrêter ensuite à Kétou. Une fois là-bas, ils ont visité d’abord la bibliothèque en construction. Les fonds qu’ils ont récoltés,  serviront en partie à l’aménagement de cette dernière (livres, mobilier …).

Photo prise par les étudiants GEA

Ils ont également rendu visite aux écoles de la ville. Ils ont pu rencontrer les élèves d’un collège, et ceux d’un lycée.

Photo prise par les étudiants GEA
Image Wikimedia Commons

En matière d’éducation, les besoins sont énormes. Ils manquent de salles de classe, de manuels scolaires … Cependant grâce aux actions mises en place par les associations, beaucoup de progrès ont été constatés. Ils ont également visité une clinique. Là encore, les différences avec ce qu’ils connaissaient en France sont très importantes. Concernant la santé, les besoins sont aussi multiples (médicaments, matériel chirurgical …).

Tout au long de leur séjour, ils ont été très chaleureusement accueillis par les béninois. Malgré les différences de conditions entre chez ici et là-bas, ils gardent « un super souvenir de leur voyage et de leur projet en général ».

L’équipe d’Hashtag-Info.

 


   

 

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #CAMPUS LRSY
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

6 novembre : Conférence-débat publique et gratuite : « Le rôle de la Belgique et la relation franco-belge dans la Grande Guerre », à l’IUT de La Roche-sur-Yon

À l’occasion du centenaire de l’anniversaire de l’armistice du 11 novemb…