#Retour #maison #CULTURE « The first lady of song », une légende de la musique

« The first lady of song », une légende de la musique

Cet article est lié à la conférence de l’Université Permanente qui se tiendra jeudi 17 mai  à l’IUT de la Roche-sur-Yon.

La chanteuse Ella Fitzgerald, décédée en 1996, surnommée « The first lady of song », est et considérée comme la reine du jazz, aurait eu 101 ans le mois prochain. L’occasion de revenir sur son parcours époustouflant, de l’invention du scat à une carrière qui inspire toujours le respect aujourd’hui.

 

C’est à l’adolescence que la jeune Ella Fitzgerald commence à chanter, jusqu’au jour où elle se fait repérer par le saxophoniste Benny Carter. Elle devient ensuite une star et enchaîne les succès. La chanteuse est connue pour ses talents d’improvisation vocale. Un jour, lors d’un concert en 1935 alors qu’elle n’a que 18 ans, elle invente le scat. Elle commence à chanter une chanson dont elle oublie les paroles et improvise une mélodie sans paroles, composées d’onomatopées. Le scat devient alors sa marque de fabrique personnelle et est depuis devenu une technique d’improvisation très utilisé par les artistes de jazz, tels que Louis Armstrong et Sarah Vaughan.

La plupart des chanteuses de jazz de cette époque, comme Bessie Smith et Billie Holiday sont l’exemple type de l’artiste mélancolique, déprimé, qui ne chante que des morceaux tristes. Ella Fitzgerald est pleine d’énergie et de positivisme. Elle collabore avec les plus grands noms comme Nat King Cole et Frank Sinatra. C’est une artiste qui a réussi malgré les critères de beauté souvent imposés par les producteurs et les maisons de disques à de l’époque. Elle a été choisie avant tout pour son talent et ses qualités vocales et a réussi grâce à son seul talent. Elle a exploré de nombreux styles musicaux différents, passant de l’opérette au jazz, au blues ou encore au gospel. Elle a fait de certains standards des morceaux de références qui lui sont toujours associés, jusqu’à en oublier que ce ne sont pas ses chansons. On peut citer comme exemple How high the moon.
Ella Fitzgerald était une travailleuse acharnée qui ne prenait jamais de pause. Elle pouvait sortir jusqu’à 25 disques par an et a souffert de surmenage à plusieurs reprises. Sa carrière a été récompensée par 14 Grammys Awards dont le prestigieux »Lifetime Achievement Award ». Elle est toujours aujourd’hui la référence en matière de jazz et est un modèle pour de nombreux artistes.

 

Sources :

 

blakes.fr

francetvinfo.fr

francemusique.fr

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #CULTURE
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Quelques pièces de théâtre de Federico García Lorca

Cet article est lié à la conférence de l’Université Permanente qui se tiendra jeudi 22 nov…