#Retour #maison #CULTURE #AUDIOVISUEL #FILMS #FIF EDITIONS PASSÉES [Critique] « Délicatessen », de Jean-Pierre jeunet et Marc Caro – ce jeudi 18 à 9h15 au Concorde

[Critique] « Délicatessen », de Jean-Pierre jeunet et Marc Caro – ce jeudi 18 à 9h15 au Concorde

Delicatessen est un film français réalisé par Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet en 1991. Un univers burlesque, sombre et poétique à revoir sur grand écran ce jeudi au Concorde à 9h15.

Un ancien clown est engagé comme concierge dans un hôtel. Le quartier est peuplé d’un boucher, d’un éleveur de grenouilles et de fabricants de boîte à meuh. Un immeuble et ses occupants, tous plus bizarres les uns que les autres, vivent aux « crochets » d’un boucher qui les approvisionne en viande, denrée rare dans un monde troublé. L’arrivée de Louison, un ancien clown amoureux de la fille du boucher, va mettre le feu aux poudres…

Delicatessen plonge le spectateur dans un univers étrange, inquiétant et burlesque. Il met en scène des personnages atypiques qui sont joués par des « gueules » du cinéma français : Jean-Claude Dreyfus, Dominique Pinon, Rufus, Ticky Holgado… et karin Viard, invitée du Festival. Le film est caractérisé par un univers sombre et poétique propre aux deux réalisateurs. la liberté de ton, iconoclaste et dérangeante des meilleures BD, le rythme et la précision du cinéma d’aujourd’hui. Le film est signé par 2 « dingues » : Marc Caro pour les images, Jean-Pierre Jeunet pour le sens du récit. Ce film a été un succès en France comme à l’étranger. Delicatessen a prouvé avec bonheur que les projets les plus fous sont viables.

Marjolaine Poulain

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #FIF EDITIONS PASSÉES
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Combien pèse l’empire Netflix ?

Emmie Catail, Éléna Garcia, Louise Giraudeau, Gaëlle Herbreteau et Mathilde Landreau ont e…