#Retour #maison #CULTURE #AUDIOVISUEL #FILMS #FIF #AVANT PREMIERES [Critique] « Miraï, ma petite sœur », de Mamoru Hosoda – ce samedi à 10h30 au Manège

[Critique] « Miraï, ma petite sœur », de Mamoru Hosoda – ce samedi à 10h30 au Manège

Une merveille de l’animation, la poésie du Japon, le tout est réuni pour créer Miraï, ma petite sœur un magnifique film qui s’invite sur les écrans du Festival du Film de La Roche-sur-Yon.

Nous suivons un petit garçon de 4 ans, Kun. Il est heureux avec sa famille, il monopolise le centre de l’attention de ses parents. Bref, tout va bien pour lui. Du moins, tout allait bien jusqu’à l’arrivée d’une intruse dans sa vie. En effet, la naissance de sa petite sœur Miraï, bouleverse le quotidien du petit garçon qui n’est désormais plus le centre de toutes les attentions. Kun va devoir apprendre à trouver sa place maintenant que tout est chamboulé.

Miraï, ma petite sœur est un film animé de Mamoru Hosoda, grand réalisateur et animateur de film japonais. Le film a été nominé cinq fois : pour le prix Art et Essai-CICAE (Confédération Internationale des Cinéma d’Art et Essai), le prix SACD (qui récompense les auteurs confirmés et jeunes talents), le prix Illy et a également été nominé pour le Label Europa Cinema.

Hosoda nous emmène aux côtés de ce petit garçon un peu perdu et qui demande beaucoup d’attention quand sa sœur nait. Nous sommes pris entre réalité et rêverie surnaturelle puisque l’histoire va alterner entre passé et futur dans laquelle Kun va découvrir son histoire et celle de sa famille. En effet un arbre généalogique magique se trouve au fond de son jardin, sous lequel il va se réfugier. Il va également rencontrer sa petite sœur venue du futur qui va l’aider à trouver sa place au sein de la famille et à comprendre ce qui lui arrive.

Nous sommes plongés dans l’onirisme à travers cette sublime et touchante animation japonaise, adaptée aux plus petits comme aux plus grands. Un film tout mignon doublé d’un sujet plus mature puisque le personnage principal effectue une recherche identitaire. La question de la généalogie et de l’importance de la famille sont également abordées.

En soit un film émouvant et époustouflant. Plein de tendresse, Miraï, ma petite sœur va vous faire sourire et vous émouvoir. Mamoru Hosoda veut vous faire entrer dans le monde fantastique de Kun.

Lou-Ann Thual

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #AVANT PREMIERES
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Le film «A star is born» met en scène Lady Gaga et Bradley Cooper

Sorti en salle depuis 4 octobre, le film A star is born a tout de suite attisé ma curiosit…