#Retour #maison #CULTURE #AUDIOVISUEL #FILMS #FIF [Portrait] Pour les yeux d’Anna Karina…

[Portrait] Pour les yeux d’Anna Karina…

Anna Karina rencontrera le public ce vendredi à 11h30 au CYEL pour la projection du film de Denis Berry « Anna Karina, souviens-toi » au CYEL, en présence également du réalisateur. Portrait de l’égérie de la Nouvelle Vague qui a été invitée toute cette semaine…

Sa peau très pâle, ses grands yeux bleus soulignés d’eye-liner, sa moue boudeuse, ses gestes libres ont fait d’Anna Karina l’égérie de la Nouvelle Vague, la muse de Jean-Luc Godard et de Serge Gainsbourg. Anna Karina, c’est aussi des répliques célèbres, dans Pierrot le Fou, le film de Jean-Luc Godard, où l’on assiste à ce baiser qui illumine le festival de Cannes, et puis des chansons, comme Sous le soleil exactement. Chanson tirée de la comédie musicale Anna, écrite par Serge Gainsbourg.19

Anna Karina passe de l’élan à l’abattement, comme si les très hauts et les très bas qu’elle avait connus jeune femme venaient tout juste d’avoir lieu. Elle a tourné avec Cukor, Visconti, Fassbinder, Delvaux, Jacques Rivette. Serge Gainsbourg lui a écrit la comédie musicale Anna. Elle a publié des romans, dont l’un postfacé par Patrick Modiano. Elle a réalisé un long métrage, Vivre ensemble, en 1973. Mais rien n’y fait. La poignée de chefs-d’œuvre qu’elle a tournés sous la direction de Jean-Luc Godard, au tout début des années 60, pulvérise tout le reste.

Anna revient toujours sur ces quelques années qui ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Au début de sa vie d’adulte, Hanne Karin Bayer est délaissée par sa mère et par un père qu’elle a très peu connu. Elle débarque à Paris avec 10 000 francs, sans parler un mot de français, et le miracle a lieu : elle naît une deuxième fois devant la caméra de Godard. Elle est également repérée par une agence de mannequin alors qu’elle est à la terrasse des Deux Magots, à Saint-Germain-des-Près. Au cours d’une séance de maquillage au magazine Elle, une femme lui conseille de changer de nom et lui suggère Anna Karina. « Ça me plaît » répond-t-elle à Coco Chanel. Elle fera la couverture du magazine et enchaînera avec une belle carrière dans la pub, des spots pour Monsavon à la télé française.

Des amours, des mariages et des divorces avec des cinéastes, Anna Karina en en a connu plusieurs : en 1968, elle épouse Pierre Fabre, dont elle se sépare en 1974. En 1978, elle se marie à Daniel Duval. En 1981, elle rencontre Dennis Berry, avec qui elle vit encore aujourd’hui. Anna Karina séduit aussi par son talent d’actrice beaucoup de réalisateurs et non des moindres : Jacques Rivette, Agnès Varda, Luchino Visconti, George Cukor, Volker Schlöndorff, Rainer Werner Fassbinder, Raoul Ruiz, Jonathan Demme…

Trente ans plus tard, l’irrésistible Danoise continue à inspirer des auteurs et des romances, comme le chanteur Philippe Katerine qui, en 1999, a composé pour elle l’album Une histoire d’amour. Mais sous le masque de la femme fatale, derrière les grands traits d’eye-liner qui lui servent de peinture de guerre, se cache bel et bien une écorchée vive.

Marjolaine Poulain

 

cc Wikipedia – Anna Karina July 1977

 

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #FIF
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Le film «A star is born» met en scène Lady Gaga et Bradley Cooper

Sorti en salle depuis 4 octobre, le film A star is born a tout de suite attisé ma curiosit…