#Retour #maison #CULTURE #MUSIQUE #JAZZ La Nouvelle-Orléans, le berceau du jazz

La Nouvelle-Orléans, le berceau du jazz

Cet article est lié à la conférence de l’Université Permanente qui se tiendra jeudi 13 décembre 2018 à l’IUT de La Roche-sur-Yon.

C’est à la Nouvelle-Orléans que l’on a vu naître dans les années 1890, le «jazz Nouvelle-Orléans», un courant musical du jazz. C’est dans cette ville qu’il s’est principalement développé avant de migrer vers Chicago dans les années 1910.

Dans le quartier Storyville de la Nouvelle-Orléans, en 1890, de nombreux musiciens afro-américains jouent dans des fanfares pour des manifestations ou des parades. Dans ce style de jazz, la trompette est un instrument qui occupe une place importante. Les autres cuivres improvisent autour de la mélodie principale tandis que les instruments à corde passent dans la section rythmique. C’est le jazzman Buddy Bolden qui en est à l’origine.
À la fin de la Première Guerre mondiale, de nombreux musiciens sont contraints de quitter la Nouvelle-Orléans pour se faire embaucher ailleurs, notamment à New York, Chicago et Kansas City. Aujourd’hui, on retrouve beaucoup de groupes de New Orleans un peu partout dans le monde.

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #JAZZ
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Louis Armstrong et la littérature

Cet article est lié à la conférence de l’Université Permanente qui se tiendra jeudi 13 déc…