#Retour #maison #CULTURE #MUSIQUE #JAZZ Louis Armstrong, un génie du jazz

Louis Armstrong, un génie du jazz

Cet article est lié à la conférence de l’Université Permanente qui se tiendra jeudi 13 décembre à l’IUT de La Roche-sur-Yon.

Louis Armstrong est né à La Nouvelle-Orléans le 4 août 1901, dans le quartier de Storyville. C’est un trompettiste, chanteur et chef d’orchestre américain.

Imprégné des traditions de La Nouvelle-Orléans, Louis Armstrong a été pendant plus d’un demi-siècle le porte-drapeau du jazz classique. Le rôle qu’il a joué, en donnant au soliste toute la place que mérite l’improvisation, de même que ses créations légendaires font de lui, encore aujourd’hui, une figure dominante de cette musique.

C’est dans le quartier où il est né qu’il va se découvrir un goût pour le chant. Il entrera par la suite dans un quatuor vocal qui se produit dans son quartier et grâce auquel il sera repéré par Sidney Bechet, un virtuose du saxophone. Il va par la suite être instrumentiste dans plusieurs groupes, dont l’orchestre de la pianiste Lil Hardin, qu’il épouse en 1927. C’est elle qui fera de lui le premier grand soliste de jazz.

Dès 1925, Armstrong réalise ses premiers enregistrements sous son nom. Il va révolutionner la technique de la trompette en brodant des solos limpides, prolongés par un vibrato nuancé. Sa voix chaude, au timbre voilé, sert à merveille une expression tour à tour de pathétique à drôle.

Ainsi, Armstrong, surnommé « Satchmo » (de satchelmouth, « bouche en forme de besace »), codifie l’improvisation telle qu’elle sera toujours pratiquée en jazz par-delà les styles et les générations. Son génie consiste à donner à chaque note une attaque, une durée, une hauteur, une intensité, un timbre et une couleur qui en font un instantané de l’émotion, tout en maîtrisant à la perfection la logique de ses « phrases ». Sa force émotive doit assurément beaucoup à une virtuosité qui ne sera guère dépassée.

Il crée en 1933 un big band, Bassin Street Blues, avec lequel il fait plusieurs tournées en Europe. En 1947, il crée le groupe The Complete Town Hall Concert et parcourt le monde avec lui jusqu’en 1950. Il décède le 6 juillet 1971 à New York.

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #JAZZ
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Louis Armstrong et la littérature

Cet article est lié à la conférence de l’Université Permanente qui se tiendra jeudi 13 déc…