Picryl.com- Libre de droit

Chaque année, 4500 milliards de mégots  finissent dans la nature. Cela correspond à 137000 mégots jetés par seconde. Dans certains pays, ces mégots représentent  un tiers du volume total annuel de déchets ramassés. Ce sont des déchets extrêmement dangereux pour l’environnement et donc l’homme. Malheureusement  la plupart sont jetés sur le sol : deux tiers des mégots se retrouvent dans la nature.

Ces mégots sont un concentré de pollution :  plastique, nicotine, goudron, métaux lourds ..

Les filtres à cigarettes se dégradent très lentement: de 2 à 10 ans. Un seul mégot peut polluer jusqu’à 500l litres d’eau. Il s’agit du 4ème type de déchets le plus impactant pour la vie marine. En effet, une fois arrivé dans le milieu marin , le filtre va relarguer ses polluants et des microparticules de plastiques. Tous ces polluants vont induire une bio-accumulation au fil de la chaîne alimentaire.

Le 20 novembre 2018, nous avons effectué une action s’intitulant : « Zéro mégot sur ton campus ». Durant cet événement, nous avons ramassé, au sein du campus universitaire de la Courtaisière (La Roche/Yon), 10 litres de mégots et cela en 30 minutes (ce qui est énorme !). Cependant, ce que nous avons ramassé ne représente qu’une infime partie des mégots présents sur le campus.Le mieux, c’est d’adopter des gestes citoyens et respectueux de l’environnement : la meilleure solution pour éviter de contaminer la nature avec son mégot est tout simplement de s’assurer de jeter son mégot dans une poubelle et non sur le sol. L’utilisation de cendriers de poche permet de conserver ses mégots en attendant de trouver une poubelle pour les jeter.

Du 25 février au 9 mars, nous organisons une exposition de sensibilisation sur les mégots à la bibliothèque universitaire de La Roche/Yon. Tout cela dans le but d’informer les usagers du campus des répercussions engendrées par ces mégots sur l’environnement.

Merci pour votre lecture et rendez vous à la BU à partir du 25 février, jusqu’au 9 mars pour plus d’informations !

            Baptiste SAVINA, pour les étudiants de Génie Biologique de l’IUT de La Roche/Yon- Université de Nantes.

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE
#Les commentaires sont clos