#Retour #maison #CAMPUS LRSY « Youth for climate » à La Roche-sur-Yon : RDV vendredi 15 à 11h place Nap’

« Youth for climate » à La Roche-sur-Yon : RDV vendredi 15 à 11h place Nap’

Le mouvement mondial jeunes pour le climat (#YouthForClimate) se déploie à La Roche-sur-Yon. En Vendée, le rendez-vous est prévu Place Napoléon, le vendredi 15 mars à partir de 11h.

Depuis maintenant quelques années, les conditions de vie sur notre planète bleue inquiètent les scientifiques, et de plus en plus, ses habitants ressentent le besoin d’agir face à ces problématiques environnementales. Les chiffres sont tombés : il faudrait actuellement 3 planètes Terre à l’humanité si tous les hommes vivaient comme des Français, et jusqu’à 5,2 planètes si l’on vivait tous comme les Australiens.

L’instigatrice de ce mouvement se nomme Greta Thunberg, son nom vous dit quelque chose ? C’est normal : sa grève du vendredi (#FridaysforFuture) et son discours à la COP24 ont retenu l’attention du monde entier. Cette jeune suédoise de 16 ans milite depuis moins d’un an pour la prise en compte de la question climatique. À la suite des vagues de chaleur en Suède ayant engendré des incendies de forêts sans précédent, elle a pris l’initiative de lancer ce mouvement afin que le gouvernement suédois réduise ses émissions de carbone, comme le préconise l’accord de Paris datant de 2015. Elle continue de manifester chaque vendredi devant le parlement suédois avec le slogan “grève étudiante pour le climat”.

Face à l’inactivité des politiques sur la question environnementale depuis des décennies, et notamment lors du Grand Débat en France les esprits s’échauffent et le mouvement se voit être propagé dans le monde entier. Pour rappel, au 1er août 2018, l’humanité a épuisé les ressources annuelles de la Terre. La situation de la vie sur Terre devient alors un sujet de rassemblement et de discussions à travers le monde, entre citoyens et politiques.

Alors que l’idée de cette grève pour le climat s’internationalise, à La Roche-sur-Yon le mouvement émerge aussi. Corentin Devernois, étudiant en première année du DUT Information et communication à l’IUT de la Roche-sur-Yon, en explique la genèse : « C’est en groupe sur la conversation Messenger de la classe que les échanges se sont effectués. On a discuté ensemble pour voir ce que l’on pouvait faire, et c’est ensemble que nous avons rassemblés les jeunes », notamment avec les étudiants en Génie Biologique.  Petit à petit, le groupe s’est créé, et c’est de cette manière que le mouvement a pris de l’ampleur.

Réunion de préparation à la bibliothèque universitaire du campus de La Roche-sur-Yon, vendredi 8 mars

Déjà, plusieurs réunions ont été organisées pour déployer le mouvement à La Roche-sur-Yon et mettre sur pied la grève pour le climat. Pour mener à bien cette manifestation, on peut citer l’association ATTAC, qui les soutient dans la préparation en leur prêtant du matériel.
Le mouvement yonnais a été relayé par plusieurs médias régionaux dont le journal local Ma ville solidaire, la semaine dernière. De plus, un reportage sera diffusé sur TV Vendée ce mercredi 13 mars à 18h45. Le jour de la grève, plusieurs médias comme le Ouest France ou France 3, seront sur place.

Lors de cette journée, des ateliers autour de l’écologie et du recyclage seront organisés dès 11h sur la Place Napoléon afin de découvrir ou de redécouvrir des bonnes pratiques respectueuses de l’environnement. Suivra, un pique-nique Zéro Déchets puis une marche pacifique qui débutera à 14h00. Les participants passeront devant des lieux stratégiques comme la préfecture, la gare ou des lieux étudiants pour sensibiliser un maximum de personnes.

Les organisateurs vous attendent nombreux ce vendredi 15 mars à ce mouvement mondial à la Place Napoléon. Pour plus d’informations, rejoignez le mouvement sur les réseaux sociaux : sur Facebook sur Youthforclimate La Roche-sur-Yon, et sur Instagram @youthforclimatelrsy.

Eloise Vicente, Emilie Gauthier, Laura Goubault,
Chloé Sourdeau et Elya Le Jolly

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #CAMPUS LRSY
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

[J’ai 20 ans] Île ou pas île, telle est la question ?

Lundi matin, je reviens d’un week-end entourée de mouchoirs et de médicaments contre le rh…