Les dérives djihadistes se caractérisent principalement par la création et les actions de groupes terroristes, radicaux. Ces groupes se trouvent majoritairement dans une région du monde appelée « arc de crise » en raison de conflits armés, de dictatures ainsi que d’organisations islamistes. Cette région s’étend de l’Afrique du Nord jusqu’au Moyen-Orient.

    Commençons par un groupe terroriste malheureusement bien connu en raison de nombreuses attaques commises en Europe et notamment en France lors de l‘attentat à l’encontre du journal satirique Charlie Hebdo en janvier 2015 ou encore les attentats de Paris, en novembre de cette même année : les terroristes liés à ces attentats appartiennent au groupe État islamique, appelé aussi Daesh. Cette organisation s’est formée en 2006. Elle est aujourd’hui très active et ne se limite pas aux régions voisines de son pays d’origine, l’Irak. En effet, Daesh a revendiqué de nombreuses attaques en Irak, en Libye, en Syrie, en Égypte mais aussi en Russie, Belgique, Italie,… Ce groupe terroriste, comme la plupart, défend une idéologie anti-occidentaliste. Ce qui inquiète davantage les pays ciblés sont l’étendue et l’ampleur de ce groupe puisqu’il existe d’autres groupes auxquels l’État islamique est relié comme l’État islamique au Grand Sahara, l’État islamique au Yémen ou encore l’État islamique en Libye.

Le groupe Boko Haram a vu le jour au Nord du Nigeria, pays d’Afrique de l’est. Ce groupe sème la terreur auprès de toutes les populations qui cherchent refuge dans les pays voisins comme le Tchad et au Cameroun. Les enlèvements sont des pratiques courantes pour cette organisation anti-chrétienne, qui prône la religion musulmane. C’est ainsi que l’UNICEF déclare que Boko Haram aurait enlevé plus de 1 000 enfants depuis 2013.

En 2007, en Algérie l’organisation terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) est fondée. Toutefois, son mode opératoire ne se restreint pas qu’à l’Algérie mais à toute la région du Sahel, région au bord du Sahara. Comme les autres organisations, AQMI défend une idéologie anti occidentale. Son but est d’étendre l’islam de manière violente et brutale : enlèvements, attentats, prises d’otage sont les moyens utilisés pour contraindre les populations à se soumettre à ce groupe autoritaire. En sus de la région du Sahel, AQMI opère également en Libye, au Mali, en Turquie et dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.

Certaines organisations terroristes sont plus anciennes et leurs revendications tirent leurs origines de faits historiques. C’est le cas avec le groupe du Hamas créé en 1987 dans la Bande de Gaza, en Palestine. Cette organisation a pour but de détruire l’État d’Israël pour en faire un territoire islamique palestinien. Ses idéologies sont le fondamentalisme musulman, l’islamisme et l’antisémitisme. Pour atteindre ses objectifs, le Hamas commet de multiples attentats contre Israël, notamment à l’encontre des civils.
Les organisations terroristes sont contre toutes les valeurs de l’Occident, en particulier les droits de l’homme et toutes les formes de liberté. Ces derniers prônent l’islamisme, la violence, la brutalité, le fondamentalisme musulman. Ils souhaitent faire appliquer la charia, règles strictes de l’islam même si pour cela, ils doivent contraindre les populations locales.

Cet article est lié à > la conférence de l’Université permanente du 25 avril.


Sources

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/nigeria/boko-haram/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Qaïda_au_Maghreb_islamique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hamas

https://www.lesclesdumoyenorient.com/Hezbollah.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hezbollah

https://fr.wikipedia.org/wiki/État_islamique_%28organisation%29

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #MONDIAL
#Les commentaires sont clos