#Retour #maison #CAMPUS LRSY #IUTLRSY #INFOCOM #BE COM « Récap’ de la 1ère année InfoCom »… par 3 première année 2018-2019, pour les nouveaux ou ceux à venir

« Récap’ de la 1ère année InfoCom »… par 3 première année 2018-2019, pour les nouveaux ou ceux à venir

0
213

Si tu lis cet article, c’est probablement par hasard, erreur, ou autres raisons diverses. Mais sache que cet article va changer ta vie ! Et oui ! Après tu sauras à quoi t’attendre en tant que nouveau arrivant à l’IUT Info Com à La Roche-sur-Yon.

La première épreuve que tu devras affronter tant bien que mal sera…. LE RAPPORT D’INTÉGRATIOOOON. À ce moment là, tu commences sérieusement à remettre en question les choix de ta vie : je reste, je reste pas, je reste, je reste pas.
En plus t’as un sujet que tu ne comprends ni au début, ni à la fin du rapport : Big Data, Identité Numérique, Neutralité du net, Quantified-self… Cette épreuve durera deux semaines, mais comme tu es motivé.e à bloc, tu vas tout donner, jusqu’au bout et ce, sans relâche. La quantité de travail est grande, mais la force qui est en toi la dépasse. Et au final, tu te rendras compte que c’était pas si horrible que ça au vu de l’année qui t’attend.

Ensuite, tu pourras célébrer cette fin d’épreuve lors de la fête du campus !

Après, des cours auxquels tu ne t’y attendais absolument pas vont s’incruster dans ton emploi du temps (pas toujours fiable au passage) : art contemporain, économie, droit, sociologie, sémiologie, polar, jeux vidéos, etc. Mais il y aura aussi des cours plus spécifiques à la formation : PAO, orthotypographie, audiovisuel, photographie, cinéma, dossier de presse, etc.

Puis les premiers partiels arriveront.

Tu ne vas pas savoir comment t’y prendre, réviser ? ou profiter de tes nouvelles amitiés ? Apprendre ton cours convenablement ? Ou faire tout un tas d’autres choses qui te paraîtront évidemment plus intéressantes à faire que tes révisions. Sache que réviser est le bon choix pour réussir ta formation. Mais il est vrai qu’avoir une vie sociale est primordiale pour garder le moral, et jouir de sa vie étudiante. Bref, tu révises (ou pas), et tu réussis (ou pas).

Bien entendu, le fabuleux Atelier de Synthèse Bibliographique, autrement dit l’ASB, va débarquer TRÈS TRÈS TRÈS rapidement dans ta vie. Après être passé par la joie, la tristesse, les rires, les disputes, la colère, les tensions, la panique, le stress puis l’extase (ou presque), ton petit cerveau sera débarrassé d’un poids lourd. Et oui, l’ASB nécessitera 5 à 6 mois de travail acharné (ou presque si on enlève les 2, 3 mois où tu oublies que tu dois avancer sur ton sujet) pour seulement une note coefficient 1.

En parallèle de l’ASB, tu commenceras à travailler sur les projets tuteurés. Cependant, ce travail sera dispatché ta 1ère et 2e année. Au début, tu auras du mal à assimiler le concept de travailler pour des professionnels gratuitement tout juste majeur.e dans le cadre de l’IUT. Et puis du jour en lendemain, tu te retrouves en réunion face à ces mêmes professionnels. Alors, soyons honnêtes : tu n’auras peut-être pas le projet que tu voulais absolument avoir (association humanitaire, étudiante, culturelle, organisation de conférence universitaire, de séances de cinémas, etc.), mais ne t’inquiète pas, peu importe le projet dans lequel tu te trouveras, tu apprendras énormément de choses chouettes, intéressantes, qui te serviront forcément.

Puis le mois de février arrive.Tu n’as toujours pas trouvé ton stage et tes potes remplissent un à un leur convention sur le super site Arexis (ou personne ne comprend vraiment ce qu’il remplit dessus). Et toi tu es à ton 96e refus. Mais tu resteras fort.e face à cette quête du stage parfait. Tout ça pour une durée de deux semaines, un rapport à boucler en un temps record.
Mais dans le fond, c’était cool (enfin pas pour tout le monde).

Et pour finir, tu feras partie du super collectif qui aura l’honneur d’organiser la fête de campus réunissant plusieurs centaines d’étudiants, de professeurs, d’universitaires, d’élus, le maire, les agents d’entretiens, etc. en 2 mois (oui impossible, mais quand même tu vas quand même le faire).

En bref, ta 1ère année de DUT info com est certes intense en travail, mais elle restera probablement une des plus belles années de ta vie, bercée de rire, de nouvelles amitiés, de soirées crêpes bien arrosées, et de nouvelles connaissances en tous genres.

Maëlis Braque, Aurore Lecompte, Lisa Rouillard

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #BE COM
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

[Audio] Pâtes bolo ou pâtes carbo ?

Il paraîtrait que le monde est divisé en deux : ceux qui préfèrent les bolos, ceux qui pré…