#Retour #maison #SOCIETE #MODE DE LIFE Laetitia Ky, phénomène ivoirien

Laetitia Ky, phénomène ivoirien

2
67

Phénomène ivoirien, Laetitia Ky est une jeune femme ivoirienne de 22 ans, qui transforme ses cheveux en œuvres d’art et révolutionne le monde de la coiffure avec ses véritables sculptures capillaires.

Comme Samson dans le mythe, dans ses cheveux réside sa force. L’ivoirienne originaire d’Abidjan baigne depuis son enfance dans l’univers de la coiffure, à l’âge de 5 ans elle commence à tresser ses cheveux et apprécie particulièrement les vidéos YouTube et les blogs de beauté. Elle obtient à 15 ans un baccalauréat littéraire et poursuit ses études dans le commerce. C’est en 2016 que sa vie prend un tournant décisif, elle réalise des sculptures en tressant ses cheveux et les poste sur ses réseaux sociaux : Instagram, Facebook et Twitter. Elle réalise ses tresses en y incorporant divers matériaux : fils de métal, cintres, fils, wax ou extensions capillaires.

©DR

Ses œuvres d’art n’ont pas pour seul objectif d’être esthétiques, en effet au travers de ses coiffures elle délivre des messages politiques et provoque le débat. D’ailleurs les actualités sont pour elle une source d’inspiration comme le féminisme, les standards de la beauté, la discrimination des noirs, les guerres dans le monde ainsi que les inégalités en général. Laetitia Ky fait donc passer un message avec ses cheveux en les sculptant, elle leur fait ainsi prendre plusieurs formes, de la jupe soulevée par un homme illustrant le mouvement #MeToo, au pistolet dénonçant la violence des armes à feu en Amérique.
Laetitia Ky a choisi ses cheveux comme moyen d’expression parce qu’ils représentent ses origines, en effet les cheveux crépus ont longtemps été dévalorisés au profit des cheveux lisses et cela est encore vrai aujourd’hui. “​C’est important pour moi d’exprimer mon héritage africain à travers mes coiffures. Je m’utilise comme toile humaine afin de symboliser la confiance en soi et l’amour propre. Mes créations servent à soutenir les causes auxquelles je crois, comme le féminisme. C’est ma propre forme d’expression qui me permet d’être entendue.​”
Aujourd’hui, Laetitia Ky est devenue influenceuse capillaire sur Instagram et compte plus de 230 000 abonnés. Forte de son succès, elle sort une marque de wax, ce tissu à la mode et à l’origine de success stories d’entrepreneuses ; une des autres forces des femmes africaines.

Aurore Lecompte

 

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #MODE DE LIFE
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Teddy Quinlivan, premier mannequin transgenre de Chanel

À partir d’éléments collectés dans la presse et sur le web, Lauriane Boite et Manon …