#Retour #maison #SOCIETE #ECOLO Extinction rébellion : désobéir pour mieux prévenir

Extinction rébellion : désobéir pour mieux prévenir

0
63

Depuis plus d’un an maintenant, le militantisme climatique se développe à travers le monde. Focus sur un des mouvements émergents qui prend de l’ampleur : Extinction Rébellion.

Aujourd’hui, avec une sensibilisation accrue à l’école et dans le paysage médiatique, l’écologie prend fortement racine au sein de notre société. Pour défendre cette voix de la nature, de nouvelles personnalités s’expriment au sujet des dérèglements climatiques. Inquiets pour leur avenir et celui de leurs enfants, des jeunes mais aussi des personnes plus âgées, haussent le ton pour avertir de la crise en cours. Greta Thunberg, adolescente de 16 ans, est l’une des plus médiatisées mais aussi l’une des premières a avoir été en grève pour le climat. Chaque vendredi devant le parlement suédois, elle milite pour une meilleure prise en compte de la cause climatique. Ses actions ont notamment conduit à l’émergence des collectifs Fridays For Future et Youth For Climate. Parmi ces courants récents, Extinction Rébellion (XR) apparaît comme étant le plus radical. Mais alors, pourquoi s’affranchir des lois pour défendre une cause ?

Né à Londres en Novembre 2019, XR se fait remarquer dès sa création par des actions décentralisées non violentes de désobéissances civiles spectaculaires. Blocage de ponts, de supermarchés, de sièges d’entreprise, l’objectif est d’alerter sur la question climatique, question négligée selon les militants XR. Leur première volonté est la transparence totale de la part des gouvernements et des institutions publiques au sujet des dérèglements climatiques. Cette demande vise notamment à mettre en lumière les relations qu’entretiennent les gouvernements avec les lobbies. D’autre part, l’un des souhaits exprimés est la neutralité carbone atteinte d’ici à 2025. De célèbres acteurs relayent le mouvement, tel que Willem Dafoe. Le mouvement, totalement indépendant et fondé sur une organisation horizontale (absence de hiérarchisation) gagne les grandes villes d’Europe et du reste du monde.

En près d’un an, Extinction Rébellion s’est développé au quatre coins du globe pour former une communauté mondiale réunie  pour la cause climatique. Selon eux, les pétitions et les simples grèves ne suffisent plus, la désobéissance civile intervient alors comme un moyen efficace de faire passer un message. Leur engagement est fort, leur radicalité est douce, se faire arrêter par la police ne leurs fait pas peur. Les méthodes employées répondent à un besoin urgent d’écoute. Selon l’ONU, des mesures draconiennes doivent être prises par les gouvernements afin de contrebalancer les dérives écologiques en cours. Reste maintenant à savoir si leurs actions font échos aux politiques. Une semaine d’action vient d’être lancée à travers le monde pour prévenir des dangers à venir.

Corentin Devernois

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #ECOLO
#Les commentaires sont clos

#Regardez aussi :

Préparez votre séance] L’Affaire Dreyfus (1894-1906) : le contexte de « J’accuse » (dimanche 20 à 19h15 au Manège)

L’Affaire Dreyfus est l’affaire qui va diviser la France et l’opinion publique durant une …