Play, d’Antony Marciano, comédie qui relate l’histoire de plusieurs amitiés, est projeté lors de la cérémonie d’ouverture de ce lundi 14 octobre (et mardi à 18h15 au Manège). Avec un des rôles phares : celui de l’acteur et humoriste Max Boublil.

C’est le troisième film qu’il aura tourné avec le réalisateur Anthony Marciano, et c’est encore une comédie. Max Boublil, de son vrai nom Maximilien Léon est connu pour son côté provocateur et décalé. Il revient à l’écran dans le film d’Anthony Marciano : Play ce lundi soir au Manège pour la cérémonie d’ouverture, dans un rôle comique de jeune adulte.

Pas étonnant : dans une interview, l’artiste déclare « Je suis un ado dans un corps d’adulte ». Il est vrai que Max Boublil a souvent incarné des rôles d’ado. En 2013, il coécrit un film avec l’acteur Alain Chabat, Les Gamins. Dans ce film, un trentenaire et un quinquagénaire décident de tout plaquer et de vivre au rythme de leurs envies. Les sorties en boîte de nuit et les soirées bien arrosées s’enchaînent. Les deux protagonistes vivent une seconde période d’adolescence. Max Boublil retrouve une nouvelle fois le réalisateur Anthony Marciano dans Robin des Bois, la véritable histoire sorti en 2018 dans lequel il participe là aussi à l’écriture du scénario. Ce long-métrage nous raconte l’histoire de celui qui vole les riches pour donner aux pauvres, mais de manière très décalée.

Max Boublil débute sa carrière au cinéma et dans la publicité. Il commence par jouer dans des téléfilms et des séries telles que Sous le soleil. Rapidement le jeune acteur se lance seul. En 2007, il écrit une chanson ; douce mélodie mais paroles provocantes ne serait-ce que par son titre « Ce soir tu vas prendre ». Sa chanson en est aujourd’hui à plus d’un million de vues. Cette même année, il se produit sur scène dans son premier one man show ; Max prend. Dans ce premier spectacle, il mélange chansons et sketchs dans lesquels il raconte sa vie quotidienne et notamment sa vie d’adolescent.

Le côté décalé, l’acteur en a fait depuis sa marque de fabrique puisqu’en 2010, il crée « La chanson du mois ». Tous les mois, il publie une chanson accompagnée d’un clip parodique, celle du mois d’octobre a suscité de nombreuses réactions. La « Chanson raciste » va en bouleverser plus d’un puisque l’artiste s’attaque à de nombreux préjugés concernant les religions, les peuples et les nationalités. Il subit de nombreuses attaques auxquelles il répond par une chanson intitulée « Clash gentil ». En réalité, son but est de créer un buzz médiatique, cette chanson n’est autre qu’une moquerie du rap français. L’année suivante il décide de compiler ses plus gros succès dans un album qu’il appelle « L’Album ».

En 2018, Max Boublil a incarné un journaliste sportif dans le film Comme des garçons réalisé par Julien Hallard en 2018. Ce film retrace un moment dans l’histoire du football français, la création de la première équipe féminine. Cette année l’acteur renoue donc avec Anthony Marciano, réalisateur du film Play et l’acteur Alain Chabat puisque celui-ci incarne le père de Max, joué par Max Boublil. À 13 ans, le jeune Max reçoit un cadeau de ses parents, un caméscope. Cette caméra le suit partout, il filme ses amis, son entrée à l’université, ses soirées, ses rencontres et toutes ses aventures. Vingt ans plus tard, il monte « le film de sa vie ».

Dans Play, au travers de l’histoire d’amitiés et de nostalgie d’une bande de copains reconstituée par des souvenirs vidéo, Max Boublil continue de creuser le sillon de l’adulte qui n’en finit pas de grandir. Allez, encore un effort, Maxou.

Léa Rifaud

Rendez-vous ce soir, lundi 14 octobre au Manège à 19h30 pour pouvoir assister à la cérémonie d’ouverture de la dixième édition du Festival international du film à La Roche-sur-Yon au cours de laquelle sera diffusé le film Play en compagnie de l’équipe du film. Une autre diffusion est prévue le lendemain, mardi 15 octobre, au Manège, à 18h15.

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #FIF 2019
#Les commentaires sont clos