Alors on danse ? 10 ans après la sortie de son tube, Stromae ne danse plus…

Absent depuis de longs mois, ​l’artiste a fait son retour surprise sur les réseaux sociaux le 21 septembre dernier. Et ce n’est pas anodin s’il a choisi cette date puisqu’il s’agit de la date d’anniversaire de la sortie de l’un ses tubes les plus célèbres : ​Alors on danse.​ À l’occasion de cette date clé, Stromae a tenu à adresser un message à ses fans : ​“Alors on danse fête ses 10 ans aujourd’hui ! Merci à tous pour votre soutien”.​
Élevé par sa mère aux ​sons de la salsa​, de la musique africaine, du zouk et des disques de la ‘​Tamla Motown​ », Stromae aborde la musique à travers les percussions. Le rythme devient le moteur. Il se lance dans le rap, à 18 ans, avec sa frêle silhouette et son visage lisse, les gens disent plutôt de lui que « C’est un gentil.». Stromae se cherche, du moins il cherche une voie dans laquelle sa personnalité va pouvoir s’épanouir. Il est sensible à la chanson française, celle des grands : ​Aznavour​, Brel, Nougaro ou ​Piaf​. Sa recherche musicale va le conduire à mixer cette culture avec celle de son enfance pour produire le personnage que nous connaissons.
À ce jour ces plus gros tubes tels que “​Papapoutai”​, “Ta fête”, ou encore “Tous les mêmes”, ​sont toujours écoutés. Ces chansons sont indémodables et resteront des classiques de la chanson française. Pourtant pour le chanteur tout n’a pas été simple.
Stromae a vécu un passage douloureux en 2015, en pleine tournée de son album « Racine Carré » en Afrique : crises d’angoisse et hallucinations faisaient parties de son quotidien. Fin 2017, le chanteur belge ​faisait la lumière sur sa maladie dans les colonnes de Libération.​ Il expliquait avoir subi une mauvaise réaction au Lariam, un traitement anti-paludisme utilisé lors de sa tournée en Afrique. “​J’ai fait une décompensation psychique. J​e perds la boule complètement.​ C’est vraiment pas chouette​”, confiait-il à l’époque. Et le rythme effréné de ses tournées n’a rien arrangé.
Aujourd’hui, son état de santé se veut rassurant, il est même de retour sur le devant de la scène aux côtés de son épouse Coralie Barbier et de son frère Luc Junior Tam. Ensemble ils présentent une collection capsule de sa marque Mosaert au Bon Marché, à Paris.
Comme nous le dit sa femme : “Le corps est assez bien fait, il a juste dit ‘stop’, tout simplement. Bien sûr, ce médicament a été un déclencheur de tout ça, mais c’était aussi le moment d’un peu se reposer, de se recentrer.​ »

Noémie Armouet

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #POP
#Les commentaires sont clos