Marie Louvancour a vu sur une des dernières nouveautés Netflix, « La Grande Classe », de Julien War et Remy Four, sorti le 30 août 2019. Une comédie française racontant les mésaventures de deux anciennes victimes du collège complètement déjantée… et une preuve que le bon cinéma français continue de perdurer.

Jonathan et Pierre-Yves, meilleurs amis et anciennes victimes du même collège, décident de se rendre à une soirée regroupant les anciens de la 6èmeA, malgré les mauvais souvenirs qu’ils y ont vécus. La soirée se passe plutôt bien, du moins, jusqu’à ce que Jonathan se retrouve au cœur d’un quiproquo qu’il a du mal à gérer, et qui va prendre une ampleur dont lui et son ami Pierre-Yves n’ont même pas idée…
La réalisation de Julien War et Remy Four compose un humour aux chutes complètement folles. Les personnages essaient de garder leur ancienne image du collège (ou veulent la fuir). Les acteurs et actrices rivalisent de talent dans leurs personnages drôles et attachants.
Ainsi Jérome Niel dans son personnage de garçon timide qui n’ose pas s’imposer, se retrouve à jouer les durs à cuire avec l’ancienne bande qui autrefois, le harcelait ; ou encore Nicolas Berno, un personnage inverse, et pour sa part vraiment dur-à-cuire (mais qui ne le montre pas devant sa famille), cachant une sensibilité qui parfois amuse et séduit.
La Grande Classe est très bon film de comédie, plutôt agréable à regarder entre amis, où la fin nous rappelle qu’il faut assumer ses anciennes images du passé… mais que changer reste néanmoins toujours possible.

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #FILMS
#Les commentaires sont clos