Alors que la deuxième saison de Plan Cœur, la série française de Netflix, est sortie le 11 octobre dernier, l’actrice principale Zita Hanrot multiplie ses apparitions sur nos petits et grands écrans. Focus sur cette nouvelle actrice montante du cinéma français.
Récemment en salle avec La Vie scolaire, le dernier film de Grand Corps Malade, vous avez probablement déjà croisé Zita Hanrot sur Netflix sur une des dernières créations françaises de la plateforme : Plan Cœur. Cette mini-série aux épisodes de 20 minutes retrace les péripéties d’une jeune femme que ses amies vont forcer à rencontrer un homme pour la sortir d’une vie de célibataire morose ; un homme qui s’avère en fait être un prostitué.
Depuis toujours passionnée par le jeu et le théâtre, Zita Hanrot s’oriente d’abord vers des études d’histoire de l’art avant d’intégrer en 2009 l’école du jeu – Delphine Eliet à Paris. « Au bout d’un an à l’Ecole du jeu, j’ai été reçue au Conservatoire. J’étais très heureuse mais j’ai paradoxalement un peu regretté les amitiés que j’avais nouées à l’Ecole du jeu. Je crois que je n’étais sans-doute pas assez mature pour pleinement tirer profit des cours proposés par le Conservatoire. » La jeune actrice de 29 ans compte déjà 14 films et 3 séries à sa filmographie et ne compte pas s’arrêter là.
C’est en 2016, son César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans Fatima (qui a lui-même obtenu le César du meilleur film) la révèle aux yeux du grand public. « A 26 ans, j’étais prête. Ce césar est arrivé à point nommé. Il est devenu beaucoup plus facile de rencontrer des réalisateurs, sans passer par les premières étapes du casting. » Depuis elle enchaîne les rôles dans des longs métrages français : La fête est finie, Carnivores, L’Ordre des médecins, Les Hirondelles de Kaboul… Dans son ascension elle côtoie d’autres acteurs de renom : Fred Testot, Leïla Bekhti, Romain Duris…
Afin de constater de vous-même son talent, elle sera à l’affiche du spectacle Andando Lorca 1936, le 27 mars 2020 au Grand R. Elle est entourée sur scène d’autres grands noms féminins de la musique et de la scène française (Camélia Jordana, Aymel Alix ine, Audrey Bonnet…) afin de faire revivre le talent de Federico Garcia Lorca. Un événement à ne pas manquer d’autant que le talent de l’actrice a déjà été récompensée.

Laurine Roy

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #AUDIOVISUEL
#Les commentaires sont clos