Après Entre fous émois et Atypique, Jarry, repéré grâce à la télévision (« Vendredi tout est permis ») et présent décidément sur tous les fronts a commencé sa tournée nationale le 30 octobre avec son nouveau spectacle : « Titre ».

L’angevin Jarry (de son vrai nom Anthony Lambert) issu d’une famille de vignerons. À 22 ans il décide de tout quitter pour se rendre à Paris et commence une nouvelle vie de comédien. Lunettes stylées et mèche dressée sur la tête, il fait rapidement de nombreuses apparitions télé notamment dans Vendredi tout est permis, sur TF1. Ce qui lui permet de séduire un plus large public et de se faire connaître.

Spontanéité et générosité sont les mots qui nous viennent à l’esprit lorsqu’on découvre ce talent, qui, avant de connaître la célébrité,  donné des cours d’expression théâtrale dans des lycées, et est  intervenu dans des maisons d’arrêt. « Il a toujours eu le cœur sur la main », confie sa mère. Grâce à  son aisance sur scène et sa sympathie naturelle, il a su aussi se démarquer des autres humoristes de sa génération et convaincre le public. Il remplit désormais les plus grandes salles de France ; certaines dates sont d’ailleurs déjà complètes. Il a développé le sens de l’improvisation dans la première compagnie parisienne qu’il a fréquenté : Entrées de Jeu dirigée par Bernard Grosjean. « J’ai tout de suite perçu chez Anthony un talent inouïe pour l’impro » explique celui-ci.

Jarry est par ailleurs aujourd’hui, aussi metteur en scène d’autres spectacles d’humour comme celui d’Ariane Brodier : Ariane fait sa mytho ! Il démontre également ses talents d’acteur notamment dans le dernier film de Michaël Youn Divorce Club ou encore dans Nicky Larson et le Parfum de Cupidon de Philippe Lacheau. Sa nouvelle tournée va s’étendre jusqu’en mars 2021. Un artiste à suivre, sen tout cas si on y parvient tant il fait feu de tout bois !

Esméralda Munoz

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #AUDIOVISUEL
#Les commentaires sont clos