Vous avez découvert il y a quelques jours la fête de Noël chez les Islandais. Mais si souvenez-vous : le froid, la fête, les cadeaux et surtout les Yules. Si cet article ne vous a pas convaincu à l’idée de découvrir les différentes façons de fêter Noël par vous-même, je vous offre ici une nouvelle destination où fêter Noël de manière encore différente : direction l’Egypte !

Dans cette partie du monde, Noël est à la fois une fête religieuse et traditionnelle. En effet, la population étant principalement musulmane, ces jours de fêtes sont bien différents de notre culture traditionnelle chrétienne. Les Coptes (population chrétienne d’Egypte) fêtent cependant Noël de façon religieuse, mais les autres habitants du pays (comme les musulmans) prennent tout de même part aux différentes festivités. C’est une période où tous les Égyptiens font la fête quelles que soient leur culture et/ou religion.  On retrouve donc un mélange important entre religion et tradition.

La fête de Noël est totalement dépaysante dans ce coin de l’Afrique : non seulement le sapin est un palmier, les cultures se mélangent, les rues sont décorées, on retrouve même parfois de la fausse neige, mais surtout, on fête Noël sous 25 degrés et Noël se fête du 6 au 7 janvier, selon le calendrier copte (il s’agit du calendrier julien, en Europe nous utilisons le calendrier grégorien… ).

Ah oui pour l’histoire du palmier : bien que pour nous le sapin est synonyme de Noël et de cadeaux, cet arbre serait utilisé en référence aux pyramides égyptiennes et au palmier à 12 branches (une par mois) égyptien qui symbolise le temps qui passe, l’année écoulée.

Avant de faire la fête et de s’amuser les Coptes font un jeûne de 43 jours durant lequel on ne mange ni viande ni produits laitiers (cumul du jeûne de 40 jours de Moïse et du jeûne de 3 jours instauré par le Pape Abram Ibn Zaraa de Syrie). Pendant ce jeûne, les Coptes organisent des soirées et des veillées dans toutes les églises et monastères coptes pour chanter des cantiques et des psalmodies. Durant les 4 dimanches avant Noël les Coptes lisent les évangiles, les 43 jours de jeûne prennent fin à Noël (le 6 janvier) et les Coptes organisent dès lors de grands festins et concerts auxquels sont mêlés les différentes populations du pays.

Le 6 décembre, les différentes familles égyptiennes rendent visite aux familles les plus pauvres afin de leur faire des cadeaux : viande, vêtements, argent… Le soir, toutes les familles coptes, se réunissent à l’église pour une messe qui se termine tard (de 23 heures à 4 heures du matin environ) afin de célébrer la nativité à la suite de laquelle ils se retrouvent autour d’un banquet où l’on mange notamment le kahk (biscuit marqué d’une croix).

Au petit matin du 7 janvier, les enfants égyptiens reçoivent différents cadeaux. Ce jour férié permet aux égyptiens de visiter leurs familles et amis afin de partager différent repas : la tahina, le hommos, le bababghanouj, la mouloukheyya, la wara’éinab,

Pendant ces 2 jours, on mange (et offre) des plats traditionnels tel que le zalabya ou le bouri.

L’esprit religieux, culturel et traditionnel de Noël est très présent dans ce pays où le climat est bien différent de chez nous pour un mois de décembre/janvier. Ceci donne à la période de Noël une ambiance différente de celle qu’on retrouve en Europe, le mélange de cultures lors de cette fête traditionnelle chrétienne propose également une vision bien différente du Noël que nous connaissons.

Il existe encore de nombreux pays où la fête de Noël est bien différente donc sortez, voyagez, découvrez et surtout joyeux Noël !

Alexandra Puillandre

 

Source de l’image : http://lyonnaise69.centerblog.net/20515-noel-en-egypte
#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #CARNETS DE VOYAGE
#Les commentaires sont clos