Coral Gardeners est une organisation non gouvernementale qui défend la sauvegarde des coraux. Cette association à but non lucratif a été créée en 2017 par de jeunes surfeurs et pêcheurs de Moorea, une île à côté de Tahiti en Polynésie française. Le fondateur est Titouan Bernicot, un jeune homme de 21 ans et un amoureux des océans.

Malgré sa création récente, l’association ne cesse de se développer. Les sites d’intervention se multiplient, le nombre d’adhésions progresse et le soutien provient du monde entier ! L’association a déjà reçu le soutien du nageur Florent Manaudou, du surfeur professionnel Teiva Joyeux, et même celle d’un mannequin américain Alexis Ren.

D’ailleurs, Alexis Ren est l’une des influenceuses les plus reconnaissables au monde défenderesse de la santé mentale, de l’amour-propre et de l’autonomisation des femmes. Grâce à elle et à son partenariat avec l’association Coral Gardeners, ces derniers ont gagné plus de 80 000 $ de dons.

Par leur dévotion à l’océan, leur objectif est de sauver les récifs coralliens de l’extinction de deux manières. Premièrement, en animant des ateliers de sensibilisation dans les écoles, en organisant des événements et en donnant des conférences dans le monde entier. Deuxièmement, à travers leur programme de restauration des récifs. Pour cela, ils collectent des morceaux de coraux cassés, puis les mettent sur des tiges de bambou. Ils les laissent reposer pendant un mois, sur leurs tables de pépinière, avant de les replanter sur le récif. C’est le moyen le plus efficace pour eux de redonner vie au récif.

Pour l’association, la sensibilisation est la clé pour construire un avenir meilleur pour nos océans. Ils racontent l’histoire du récif à travers le monde grâce à des conférences, entre autres, scolaires, à des éco-tours à Moorea ou encore à travers les médias sociaux.

Ils veulent que tout le monde sur cette planète sache à quel point les récifs coralliens sont importants, et qu’ils sont terriblement menacés par la société en raison du changement climatique et de la pollution de l’eau, de la surpêche, de la pêche à l’explosif (connue sous le nom de « pêche à la dynamite »).

De plus, avec les Coral Gardeners, vous pouvez adopter votre propre corail. Pour cela, il suffit de le nommer, puis l’équipe le plante pour vous, et par la suite recevez votre certificat d’adoption avec le nom du corail et les coordonnées GPS écrites dessus.

Matira Millard-Min Chiu

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #ECOLO
#Les commentaires sont clos