L’année 2020 commence sur les chapeaux (et non chapô) de roues avec la sortie fin 2019 de l’album Aller-retour du groupe français Bon Entendeur. Entre instrumentales variées et interviews entremêlant les musiques, ce trio électro a su en peu de temps conquérir le cœur de nombreuses personnes. Mais quel est donc le secret du succès du groupe qui en seulement quelques années est passé d’une simple chambre aux grandes salles internationales ?

Le projet Bon Entendeur commence en 2013 lorsque les trois membres du groupe, Nicolas Boisseleau, Pierre Della Monica, et Arnaud Bonet se regroupent pour commencer à publier leurs créations musicales sur Soundcloud. Mais le réel tournant de leur carrière se fait quelques temps après quand ces derniers ont l’idée de faire leurs propres interviews, afin de les mixer à leurs mixtapes. Ils vont donc par la suite publier sur différentes plateformes des mix musicaux d’une heure en moyenne, mettant en musique les paroles de personnalités françaises telles que Blanche Gardin, Pierre Niney, Omar Sy, mais aussi Patrick Poivre d’Arvor ou Fabrice Luchini.

Suite à leurs créations atypiques du fait de mélanger un mix musical à des paroles prononcées par de grandes personnalités françaises, Bon Entendeur sort fin 2019 son album Aller-retour, un album aux sonorités qui arrivent à te faire voyager en seulement quelques minutes, mélangeant une ambiance estivale et des valeurs défendues et appuyées par les personnalités françaises posant leurs voix tour à tour sur les différentes musiques composant l’album, et ce sont donc 15 personnes différentes qui accompagnent chaque instrumentale de leurs réflexions sur l’humain et la société.

Alors si jamais tu fais partie des deux humains restants à ne pas connaître ce groupe relevant d’un créatif génialissime, je t’invite à t’orienter vers un lieu ayant un réseau internet, à te munir de ton merveilleux cellulaire portatif multifonctions, et à aller sur une plateforme de streaming pour écouter Bon Entendeur !

 

Maël Jean

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #CULTURE
#Les commentaires sont clos