Le jeu est le dernier film de Fred Cavayé sorti en 2018. Une soirée classique entre amis, trois couples et un célibataire, amis de longue date dînent ensemble (peu banale puisqu’elle se déroule pendant une éclipse solaire totale) va déraper à l’occasion d’une sorte de jeu de la vérité. Une comédie sociale grinçante qui épingle les travers d’aujourd’hui.

Un jeu entre amis qui n’amuse personne. Marie et Vincent, couple quadragénaire aisé invite des amis à dîner chez lui. Les discussions s’enchaînent autour de la table mais très vite, Marie propose à ses hôtes de faire un jeu ; mettre tous les téléphones portables sur la table et lire chaque message, notification, mail et répondre aux appels devant les autres. De fil en aiguille, ce jeu va révéler les secrets que chacun cache soigneusement. Le téléphone portable étant l’outil idéal pour ce faire…  mais c’est aussi par son truchement que l’équilibre entre chacun peut basculer, en un clic.

Appartement confortable et ambiance conviviale, tout était synonyme d’une bonne soirée entre potes mais pourtant, l’atmosphère se tend quand dès lors que Marie a proposé le jeu. Placer tous les téléphones portables au centre de la table, partager à tous ce que chacun reçoit. Les visages se crispent, l’ambiance tombe. Ensemble, ils attendent avec impatience la première sonnerie avec angoisse de voir ses petits secrets révélés aux yeux des autres. Personne n’y échappe, les couples se soupçonnent, se disputent, se déchirent sans toutefois ne jamais quitter l’appartement, jusqu’au moment ultime.

Ce long-métrage aux allures de comédie est en fait le reflet d’une vision de notre actuelle société. Le réalisateur aborde les thèmes de l’adultère et l’omniprésence du téléphone portable dans nos vies. Les conséquences de ce jeu sont terribles et pourtant, les personnages parviennent tout de même à nous faire rire. Chaque couple est d’abord présenté aux spectateurs, ils donnent tous l’impression du couple idéal sauf Ben, encore célibataire. On le considère d’abord comme la cinquième roue du carrosse, le cliché de l’homme célibataire, qui n’a plus confiance en lui mais que l’on trouve attachant. En réalité, c’est lui qui donne une leçon à ses amis. Dans l’une des scènes, les personnages se moquent de lui puisqu’il est encore venu seul ; sa nouvelle copine est malade. On découvrira à la fin du film la vérité sur cette absence. Le moment où le jeu commence met le spectateur en mauvaise posture, tous les convives ne lâchent pas des yeux leurs précieux téléphones. Le spectateur attend lui aussi avec impatience de découvrir ce que cachent tous les personnages. Il les soupçonne un à un. Les coupables présentés au début ne sont en fait pas les plus fautifs. Ceux que l’on présente à peine ne sont pas pour autant les plus irréprochables.

On ressort de la salle perplexe, en pleine réflexion sur ce que l’on vient de voir. On pense à la prochaine soirée entre amis où l’on se dit que faire ce jeu peut être sympa. Êtes-vous prêt à entendre toute vérité ?

Léa Bragas

#D'autres articles ?
#Plus à ce propos ? #FILMS
#Les commentaires sont clos